Teinture aux pigments naturels

« Il faut reconnaître que la nature est très artiste. La loi des contrastes, elle la pratique ; en grand d’ailleurs, comme tout ce qu’elle fait. »

Jules Verne, Le secret de Wilhelm Stroritz

 J’aime cette citation. Elle résume bien le regard que je porte sur la nature.

La teinture dans mon travail est souvent le point de départ d’un nouveau projet.

La teinture représente aussi pout loi un synonyme de plaisir. En effet ce travail comment souvent par une « balade » dans la nature. Je teints avec des plantes. Raison pour laquelle mon jardin est le premier fournisseur de mes pigments de couleur. Mais avec la nature, il faut savoir se montrer opportuniste. Il y a tant de plantes que certain(e) voit comme des « mauvais herbes » qui sont pour moi source de couleurs.

C’est pour cela que je prélève les plantes partout où je peux et où j’ai le droit. Je cueille uniquement les plantes non protégées et toujours de manière raisonné. Je fais en sorte de toujours laisse une partie des plantes vivaces et des annuelles.

Il m’arrive pour certaines teintes d’utiliser des insectes comme la cochenille à ce moment-là,  je fais appelle à un fournisseur.  Mais cela ne représente qu’une petite partie des pigments que j’utilise.

Faire de la teinture avec des végétaux demande aussi de prendre son temps. A une époque où tout doit aller très vite, pratiquer la teinture végétale demande d’aller à contre-courant et de prendre du temps pour obtenir de bons résultats.

Le processus de la teinture commence par la préparation des végétaux. Ensuite on prépare le bain de teinture puis on teint les matières et enfin on les rince.

Tout cela en respectant les matières, des temps de chauffe et de refroidissement.

Chaque bain de teinture est donc unique c’est la raison pour laquelle chaque pièce qui sort de l’atelier est unique.

En faisant appel à mes services,
vous pourrez acquérir une pièce unique ou sauver un textile qui vous est précieux.